Rio et son histoire

À la veille de fêter ses 450 ans, Rio de Janeiro est riche d’histoires à raconter. Ancienne capitale de la colonie, devenue siège de l’empire portugais, la ville qui fut autrefois le district fédéral de la République est à la fois acteur et témoin de plusieurs chapitres de l’histoire du Brésil. Et, depuis la nuit des temps, elle affiche clairement sa vocation pour le sport.

L’infographie ci-dessous vous permettra de connaître un peu de cette histoire et vous fera parcourir les hauts lieux de la ville, dont la trajectoire se fonde avec celle des sports et du pays.

1500 1502 1565 1763 1808 1822 1851 1858 1888 1889 1896 1905 1909 1912 1918 1931 1932 1950 1954 1960 1964 1965 1969 1974 1979 1983 1984 1985 1987 2002 2007 2009 2014 2016 15001500 15021502 15651565 17631763 18081808 18221822 18511851 18581858 18881888 18891889 18961896 19051905 19091909 19121912 19181918 19311931 19321932 19501950 19541954 19601960 19641964 19651965 19691969 19741974 19791979 19831983 19841984 19851985 19871987 20022002 20072007 20092009 20142014 20162016
1500

Le 22 avril, la flotte portuguaise commandée par Pedro Álvares Cabral accoste sur le littoral de
l'acutel état de Bahia

1502

Le 1er janvier, des navigateurs portugais aperçoivent la baie de Guanabara. Croyant se trouver à l’embouchure d’un grand fleuve, ils l’appellent
Rio de Janeiro (fleuve de janvier)

1565

Estácio de Sá, neveu de Mem de Sá, fonde le 1er mars la ville de São Sebastião do Rio de Janeiro, dans la région située entre le Pain de Sucre et le mont Cara de Cão, actuel quartier d’Urca

1763

La capitale de la colonie est transférée
de Salvador à Rio de Janeiro

1808

La famille royale portugaise s’installe à Rio de Janeiro suite à l’invasion de Portugal par les troupes françaises commandées par Napoléon. La ville devient le siège de la monarchie portugaise

1822

Le 7 septembre, le prince régent Pedro proclame l’Indépendance du Brésil, qui n’est désormais plus une colonie portugaise. Il devient alors le premier empereur du Brésil, sous le titre de Pedro I (Pierre 1er)

1851

La première régate officielle se tient à la plage de Botafogo, entre la forteresse de la plage Vermelha et l’ancien Ponte das Barcas de Botafogo

1858

Inauguration du Chemin de Fer Central do Brasil

1888

Le 13 mai, la Princesse Isabelle signe la Lei Áurea, l’acte qui met fin à l’esclavage au Brésil

1889

Le 15 novembre, le Maréchal Deodoro da Fonseca renverse la Monarchie et proclame la République sur la Place de l’Acclamation, actuellement Place de la République, à Rio de Janeiro

1896

La première séance de cinéma du
pays a lieu à Rio de Janeiro

1905

Principal signe du processus de réforme urbaine en cours dans la ville, l’Avenue Centrale (actuelle Avenue Rio Branco), est inaugurée. Aujourd’hui encore, elle est considérée une des principales voies publiques de Rio

1909

Le 14 juillet, le Théâtre Municipal ouvre ses portes dans le quartier de Cinelândia, autre important jalon architectural qui marque les travaux
d’urbanisme de la ville

1912

Premier match entre les équipes de foot de Flamengo et de Fluminense, le célèbre derby Fla x Flu.
Fluminense l’emporte 3-2

1918

Fondation du Cordão da Bola Preta, le plus ancien bloc de carnaval de Rio de Janeiro

1931

La statue du Christ Rédempteur est inaugurée au sommet du Corcovado

1932

Rio de Janeiro accueille le premier défilé
officiel des écoles de samba.
Mangueira est l’école championne cette année-là

1950

Le Stade du Maracanã est inauguré et accueille, cette même année, la finale de la Coupe du Monde de Football. Le Brésil perd contre l’Uruguay, qui l’emporte 2-1. En 2016, les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux vont émouvoir le public présent au Maracanã, qui accueillera aussi les matchs de football

1954

Le Gymnase Maracanãzinho ouvre ses portes à de nombreux sports. Pendant les Jeux Rio 2016, il sera le siège des compétitions de volleyball

1960

Rio de Janeiro perd le statut de capitale
du Brésil au profit de Brasilia

1964

Le coup d’État militaire marque le
début de la dictature au Brésil

1965

Inauguration du Parc de Flamengo, avec ses larges voies et nombreuses aires de loisirs. Siège des compétitions d’athlétisme et de cyclisme sur route des Jeux Rio 2016, le parc a été construit sur un terrain remblayé, gagné sur la baie de Guanabara, après le démantèlement des collines de la région

1969

Pelé marque son millième but au Maracanã, inscrit sur penalty lors d’un match opposant Santos à Vasco

1974

On inaugure le pont Rio – Niterói, considéré comme un des plus grands ponts au monde

1979

Inauguration du métro de Rio, initialement composé de cinq stations : Praça Onze, Central, Président Vargas, Cinelândia et Glória

1983

Le football cède la place au volleyball au Maracanã, qui accueille le match historique Brésil x URSS, devant un public record – plus de 90 000 spectateurs payants

1984

Inauguration du Sambódromo, siège des traditionnels défilés des écoles de samba. En 2016, le Sambódromo accueillera les épreuves de tir à l’arc, ainsi que le départ et l’arrivée du marathon

1985

Après une période de plus de 20 ans, la dictature militaire touche à sa fin au Brésil

1987

Ipanema accueille le premier tournoi
international de volleyball de plage

2002

Les Jeux Sud-américains animent
la ville de Rio de Janeiro

2007

Les jeux Panaméricains réunissent 5 623 athlètes de 42 pays dans la ville. Ensuite, 1 115 athlètes de 25 pays émeuvent le public des Jeux Para panaméricains

2009

Le 2 octobre, la ville de Rio de Janeiro est choisie pour accueillir les Jeux Olympiques
et Paralympiques de 2016

2014

L’Allemagne remporte sa quatrième coupe du monde de la FIFA, après avoir battu
l’Argentine 1-0 au Maracanã

2016

Premiers Jeux Olympiques et
Paralympiques d’Amérique du Sud !

Cima Baixo