Tir

Sport présent aux Jeux olympiques depuis leur première édition en 1896, à Athènes, le tir a demandé plus de temps avant de faire partie du programme paralympique : son entrée s’est faite en 1976, lorsque la manifestation s’est déroulée à Toronto, au Canada. Six ans plus tôt, en Écosse, la discipline avait commencé à se développer.

Seuls les hommes ont pu participer dans la ville canadienne, mais en 1980, lorsque les Jeux paralympiques ont été disputés à Arnhem, aux Pays-Bas, les femmes ont participé dans quelques catégories mixtes. En 1992, les compétitions féminines ont été retirées du programme de Barcelone, pour être définitivement réintégrées à l´édition d’Atlanta en 1996, avec des épreuves masculines, féminines et mixtes.

Au fil des années, le système de classification a également évolué. Si, au départ, les épreuves étaient divisées selon le type de handicap, actuellement, les athlètes atteints de différents types de handicap peuvent participer dans la même classe. Il existe trois catégories principales : SH1 (tireurs au pistolet et à la carabine n’ayant pas besoin de support pour leur arme), SH2 (tireurs à la carabine ayant besoin d’un appui pour leur arme, car ils n’arrivent pas à la tenir dans leurs bras) et SH3 (tireurs à la carabine atteints de déficience visuelle).

Aux Jeux paralympiques, seules les classes SH1 et SH2 sont représentées. Les compétitions suivent les règles de la Fédération internationale de tir (ISSF, en anglais), mais adaptées par le Comité international paralympique (IPC, en anglais), qui est responsable de ce sport. Il existe des équipements d’appui, comme les tables et les chaises de tir, outre les supports pour les armes.

Comme dans l’épreuve de tir conventionnel, les règles varient selon l’épreuve, la distance, le type de cible, la position du tir, le nombre de tirs et le temps dont dispose le participant pour tirer. La cible est divisée en dix circonférences, chacune valant un nombre de points différent – le cercle du milieu, le plus petit, vaut dix points. Le tireur ayant obtenu le meilleur résultat à la somme de la phase de classification et à la finale est déclaré vainqueur.