Les Jeux Olympiques

Sport dérivé du volleyball, le volleyball de plage apparaît dans les années 20 à Santa Monica en Californie. Il prend son essor pendant la Grande Dépression, car la plage est alors bonne option de loisirs pour les Américains – et gratuite de surcroît. Petit à petit, la discipline se propage aux pays européens, comme la France et la Bulgarie.

Au départ, les matchs, disputés par deux équipes de six personnes, sont une distraction familiale. Mais les équipes composées de deux joueurs finissent par s’imposer comme l’idéal du sport – c’est d’ailleurs la formation adoptée lors du premier tournoi officiel de volleyball de plage, également réalisé en Californie en 1947.

Dans les années 50, le premier circuit de volleyball de plage se tient sur cinq plages californiennes et, pendant la décennie suivante, sa popularité est telle que même le président Kennedy et la bande britannique The Beatles assistent à des matchs. À partir de 1975, avec l’arrivée des sponsors, le sport connaît un développement professionnel.

Au Brésil aussi, le volleyball de plage devient très populaire et se propage sur les plages de Rio de Janeiro et du Nord-est du pays. En 1986, les plages brésiliennes accueillent le premier tournoi-démonstration international reconnu par la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB), qui commence, depuis lors, à s’intéresser à la discipline. Des joueurs de terrain commencent à migrer vers le sable.

Le premier pas pour faire entrer le volleyball de plage au programme olympique est la dispute d´un tournoi parallèle, aux Jeux de Barcelone de 1992, à la ville d´Almeria, également en Espagne, réunissant plus de cent équipes. Une délégation du Comité International Olympique (CIO) se rend aussi sur une étape du Circuit Mondial, réalisée à Rio de Janeiro en 1993, et s’étonne de la quantité de public présent.

Ainsi, le volleyball de plage fait ses débuts olympiques aux Jeux de 1996 à Atlanta, avec des épreuves masculines et féminines.

Les matchs se jouent au meilleur de trois sets. Le comptage de points est identique à celui du volleyball, tout comme la dynamique des matchs : faire tomber la balle dans le camp adverse pour marquer un point. Au volleyball de plage, toutefois, il faut 21 points pour gagner les deux premiers sets et 15 points pour gagner le set décisif. La hauteur du filet est de 2,43m pour les hommes et de 2,24m pour les femmes.

Les deux tournois débutent par une phase préliminaire au cours de laquelle les 24 équipes sont réparties en six poules de quatre et au sein desquelles chaque équipe affronte toutes les autres équipes. Au total, 16 équipes se qualifient pour la phase éliminatoire – les deux premiers de chaque poule, les deux meilleurs troisièmes et les vainqueurs des duels entre les quatre moins bons troisièmes. Les vainqueurs de chaque poule disputent l´or et les vaincus des demi-finales disputent le bronze.